... Jacques a dit : Il y a un pacte... Jacques a dit il n'y a pas de pacte.  Le parti socialiste où la résurrection du théatre du Grand guignol du siècle dernier et dire que Martine déclarait :    

 

   "   On a tiré toutes les leçons du passé : les leçons de la division, de l'absence de travail et d'une responsabilité qui n'a peut-être pas été suffisamment grande, nous pensons d'abord aux Français. Nous préparons notre projet pour montrer qu'une autre France est possible."

 

    Alors donc il n'ont pas de projet à ce jour, et celui de 2007 la dame Royal aux orties, elle avait reconnu il est vrai qu'il n'était pas top. 

 

   C'est la foire d'empoigne, ça tangente la série noire, le roman de gare, mais qui écrit le scénario, il a déjà la palme, et au Théatre des peurs de l'élection de 2012, quelle pièce va t-on nous jouer ?

 

   La mascarade interrompue ? Un concert chez les fous ? Sous la lumière rouge ? les détraquées ? Sabordage ? Le dernier des supplices ? Le baiser de sang, La tueuse ?

 

   Monsieur Bimbelotin qui avait trente ans de parti, et de collage d'affiche, il sait ce qu'est que sont les pots de colles, les barbouillages et la castagne, et de militantisme aveugle et conditionné, il marche le long des  berges le mégot sur la lippe, un autre titre lui vint à l'esprit : Le Laboratoire des hallucinations. Bon dieu ! jure t-il vont-ils au moins nous laisser en paix ce week-end !

 

   A suivre.

 

.

Retour à l'accueil