"   Nous ne pouvons pas croire à la culpabilité de Dominique Strauss-Kahn.

   Il sera bientôt au milieu de nous (...) Après le temps de la spéculation, de l'émotion et de l'accusation, vient le temps de la défense et de l'amitié ", a déclaré M. Cambadélis. "

 

   Pourquoi le parti socialiste tout autour de sa secrétaire générale n'a t-il pas fait cette déclaration ...

 

.

Retour à l'accueil