.   Le président est très mal coinseillé. Les Roms, il ne sait pas qui sont ces populations. Ou du moins trop superficiellement.

 

   Sans doute ne sont-elles pas à leur place en France, mais en tout état de cause comme ces populations n'ont de place nulle part.

   Alors on les vire et les Romes se rassemblent autre part, quant à la méthode d'expulsion classique, basique, elle est difficilement recevable.

 

   Le président devrait imaginer avec ses troupes - de ministres - des solutions de réaccompagnement qui préservent le coeur des femmes et des enfants trimballés.

 

   Qu'en pense-t-il le président devant sa glace le matin dans sa salle d'eau mosaïques et robinets d'où coule à volonté une eau claire, et non pas d'une borne incendie qui gèle l'hiver.

.

Retour à l'accueil