Extrait du Point .fr

 

. À La Rochelle, où se tient leur université d'été...

.   "   La gauche, en perdant trois présidentielles d'affilée, a contracté une dette envers les Français ", dit  celle qui fut la candidate malheureuse du PS en 2007.

   "   À cause de ces défaites, la France est entre les mains de l'incompétence et du cynisme ", juge-t-elle. ".

 

   Et Royal cite Jaurès : " La peur resserre et l'espérance dilate. " Elle explique : " C'est une façon de dire que, dans une nation qui n'a pas confiance en elle, chacun se méfie de l'autre alors que l'espérance fait triompher la solidarité, l'espérance permet de faire la France."

 

   Les deux dames du PS se sont rencontrées jeudi matin à Paris et ont pris un petit déjeuner vendredi matin à La Rochelle. .

 

   Mais Royal le dit : "   L'actualité n'est pas au choix de notre candidat pour 2012." Ce sera alors une autre histoire.

 

Lundi 15 novembre 2010 :

 

.   "   Tous ceux qui voudront en finir avec le sarkozysme, c'est-à-dire avec ce pouvoir brutal qui dégrade ce pays, seront les bienvenus, et ce sera d'autant plus facile si les socialistes défendent farouchement leur unité. "

   "   Nous sommes au travail pour proposer une alternative enthousiasmante et crédible " pour 2012, a lancé l'ex-candidate à la présidentielle.

.

 

.

Retour à l'accueil